Centre de Sauvegarde de la Faune Lorraine

Sauver les animaux sauvages en détresse

Relâcher un animal, c’est bien

Le relâcher dans son milieu naturel, c’est essentiel

Lorsque nous relâchons un animal, nous cherchons à chaque fois le milieu naturel qui lui correspond et qui leur garantira un gîte et de la nourriture.

Ainsi, ce lièvre que nous avons recueilli tout jeune, a été soigné, élevé et relâché ensuite en lisière du Jardin Nature. Un bois jouxte le terrain et un E.N.S. (Espace Naturel Sensible) se trouve à quelques centaines de mètres mais quelques parcelles céréalières les séparent.

Après l’avoir observé quelques jours vagabonder pour découvrir son nouveau territoire, nous l’avons finalement retrouvé dans notre carré en herbes dédié aux cygnes que nous avons en soins (en effet, les cygnes broutent de l’herbe).

Il a trouvé ici la nourriture qui lui faisait certainement défaut dans la plaine.

Nous allons agrandir notre espace « d’herbes folles » afin de lui garantir sa nourriture en attendant qu’il puisse la trouver dans les environs.

En tout cas, il a bien conservé son caractère sauvage car il se cache dès qu’il nous voit.

Remettre des bandes enherbées dans nos grandes plaines céréalières serait un atout pour la conservation des espèces et de la biodiversité.

Merci à Anaïs d’avoir pu capturer ces quelques clichés

21231222_1016724298469347_8697539045906074933_n 21150420_1016724275136016_9066356477160303470_n 21106887_1016724305136013_4885146737258449312_n

Magnifique ce jeune Autour des Palombes !

Par son regard d’aigle, il impressionne, par son vol rapide, il surprend et par ses serres, il en impose.

Ce rapace vit dans les grands massifs boisés de notre région où il chasse habilement entre les arbres et buissons toutes espèces d’oiseaux de taille du passereau au rapace et de mammifères (écureuils, lièvres et même jeunes renardeaux).

La femelle de corpulence plus forte que le mâle s’attaque aux proies les plus importantes.

Bien que qualifié de « super prédateur », il a son rôle à jouer dans la nature et les populations d’Autour des Palombes ne sont jamais importantes.

De plus, ses attaques ne réussissent jamais à chaque tentative et chaque poursuite peut mal se terminer.

Ici, ce jeune de l’année a poursuivi un oiseau et a fini sa course contre une vitre…

Après un séjour en observation, il a été remis  » à la nature »

Comme toutes les espèces animales, pour les jeunes de l’année, l’automne et l’hiver sont des saisons à risque et peu seront présents au printemps prochain.

Alors nous espérons avoir donné une chance à cet Autour des Palombes pour qu’il puisse participer au maintien de son espèce dans notre région.

21106659_1013898438751933_4744550592084034988_n 21032629_1013898955418548_1573815030402014409_n  20994266_1013898718751905_270307328773735623_n 21032329_1013899265418517_4308722932677861218_n

Le CSFL s’investit pour la sauvegarde du Busard Cendré.

Après une campagne de sauvegarde des nichées en danger, il faut s’occuper des jeunes volants qui pendant leur phase d’émancipation peuvent rencontrer différents dangers.

Nous avons récupéré des oiseaux mal formés ou blessés. Ainsi, un jeune n’avait pas toutes les plumes bien développées et un autre a été victime d’une collision avec une voiture.

Après une phase de soins et de réadaptation, aujourd’hui c’est le grand jour. Nous les avons relâché dans un marais non loin du centre. C’est le milieu naturel préféré des Busard Cendrés.

Alors bon vent à eux et souhaitons leur une bonne migration.

  20915175_1011408325667611_6433636892694725771_n 21032695_1011408015667642_1951123710738308862_n 20953085_1011408432334267_5406824405329954345_n20915171_1011408609000916_7964882842225281386_n

Chassé croisé sur les routes des vacances. Idem au CSFL.

Les juilletistes laissent place aux aoûtiens…

Si la plupart des jeunes animaux recueillis le mois dernier ont quitté le centre pour retrouver leur milieu naturel, la saison des naissances n’est pas encore terminée.

L’équipe de soins enchaînent encore biberons et becquées.

Nous accueillons actuellement de jeunes écureuils, hérissons, passereaux et rapaces.

N’hésitez pas à venir renforcer l’équipe de soins.

Tel : 09 70 57 30 30
Mail : contact@csfl.fr

20622217_1002135786594865_4410009716495938511_n   20621109_1002135863261524_5265034186077242746_n 20597240_1002135966594847_3979914025565186043_n20638757_1002136083261502_7624503966216542441_n

Un secteur nord meusien d’environ 1000 Km2, des milliers de kilomètres parcourus, des centaines d’heures pour prospecter, repérer, localiser et protéger des nids de Busards Cendrés.

Au final, 10 nichées ont été trouvées et sauvées des moissonneuses (plus de 50 couples fin des années 80 pour le même secteur pour information).

Un grand merci à tous les agriculteurs qui nous ont tous autorisés à placer un grillage autour des nids.

A ce jour, tous les jeunes sont volants et toutes les cages de protection ont été retirées.

A partir de mi août, les Busard Cendrés vont quitter notre région pour entamer leur migration vers le Sénégal et le Mali, soit plus de 2500 km !

Ce sera une expérience non sans risques pour tous ces jeunes qui devront passer les cols pyrénéens, passer la mer Méditerranée et survoler le désert du Sahara.

Et ils devront attendre 3 ans avant de pouvoir se reproduire, âge de maturité.

Merci à toutes les bergères et à tous les bergers pour avoir permis de sauvegarder cette magnifique espèce, emblème de nos plaines.

Rendez vous au printemps prochain pour recenser les oiseaux qui seront de retour dans nos campagnes.

 20476249_998081277000316_6197255996117576700_n 20525503_998082070333570_2718555870144782746_n

20429666_998081953666915_474103831007426030_n 20228436_998081543666956_757873387954424575_n

DSCN1773

De moeurs nocturnes, le Lérot vit non loin des arbres. Forêts, parcs et jardins sont ses milieux de prédilection.

Il se nourrit principalement de fruits, graines, insectes et quelquefois de petits oiseaux. Il passe la plus grande partie de son temps en hauteur et il est rare de l’observer à terre.

Dès que les grands froids arrivent, il va passer quelques mois à hiberner en attendant le retour des premières nuits printanières.

Il va utiliser des trous ou cavités dans les arbres, nichoirs, tas de bois et parfois dans les combles des maisons.

Recueilli tout jeune, ce Lérot a été relâché au Jardin nature et dans un nichoir grand standing :-)
En effet, il est possible de trouver des nichoirs adaptés pour ce type de petit rongeur. Particularité : un trou d’entrée situé le long du tronc !

DSC_0437 20170612_115856 (1) IMG_3066

IMG_20170422_153854_517

Cette remarquable Buse Variable (Variable car les couleurs de la buse peuvent varier du blanc presque pur au brun foncé) a été découverte, voici quelques semaines, blessée le long d’une route sur le secteur de Friauville, certainement victime d’une collision avec une voiture.

Heureusement, une personne bien intentionnée, a remarqué ce rapace « tout blanc » sur le bas côté de la route. Il a rapidement contacté le CSFL qui a pu faire rapatrier l’oiseau.

Après une période de soins intensifs, la Buse a pu récupérer l’usage de son aile. Elle a ensuite été placée en volière de réadaptation pour réapprendre à voler.

Aujourd’hui, c’est le grand jour : elle va retrouver la liberté !

Pour cela, rendez vous non loin de l’étang de Friauville, en présence du découvreur et de Monsieur le maire, Christian Guirlinger.

La Buse nous a gratifié un magnifique envol ! Longue vie à toi !

Si vous passez sur ce secteur ces prochains jours et que avez l’occasion d’observer un rapace blanchâtre… Ce sera certainement elle

IMGP6387 IMGP6388a IMGP6390a 

IMG_3039

Jeune chouette chevêche

Pic d’activité au CSFL

Les accueils se font de plus en plus nombreux, surtout des jeunes animaux à cette période de l’année.

L’équipe de soins est fortement sollicitée par toutes ces bouches et becs à nourrir.

Et il faut continuer à répondre aux nombreux appels téléphoniques, mails et messages.

Nous cherchons donc des bénévoles pour venir porter main forte au nourrissage.

Si vous êtes intéressés, merci de prendre rendez vous au 09 70 57 30 30

Le CSFL

IMG_3047

Nourrissage

Bébés hérisson

Bébés hérisson

IMG_3036

Nord meusien : Devenir berger(e) de busards cendrés, ça vous dit ?

A l’approche des moissons, les protecteurs des Busards Cendrés commencent à investir les plaines céréalières afin d’y localiser les nids.

Objectif : éviter la destruction des nichées et coopérer avec les agriculteurs afin de trouver une solution pour réussir l’envol des jeunes.

Vous avez du temps libre ? Vous habitez les secteurs d’Etain, Spincourt ou Fresnes en Woëvre ?

Inscrivez vous et nous vous contacterons pour vous aider à devenir un(e) berger(e) de Busards Cendrés
(Berger(e) = personne qui s’occupe d’animaux)

L’équipe Busard Cendré du CSFL

https://www.assoconnect.com/csfl/billetterie/offre/62572-k-nord-meusien-devenir-berger-e-de-busards-cendres-ca-vous-dit

 

csfl _ 21 mai 2017 _ 3

Archives

Galeries photos

Adhésions et Dons

Suivez-nous


Nos partenaires