Soigner et relâcher les animaux sauvages en détresse

IMG_3742

 On l’ appelle communément piaf, spatz (dans certaines contrées) ou pierrot, le moineau friquet, avec sa petite « favorite » noire sur sa joue blanche et sa calotte marron, est un oiseau bien connu de nos campagnes ou plutôt…. était bien connu.

Car, ce petit passereau fréquentait les haies et terrains d’herbes folles de nos villages et nichait parfois en colonies dans les cavités des murs de fermes ou des trous d’arbres.

Tous ces milieux ont été mis à mal par l’urbanisation croissante et l’agriculture intensive. Plus de petites graines pour le nourrir, plus de vieux arbres, de vielles bâtisses pour abriter son nid et élever ses jeunes.

Le moineau friquet est de nos jours en voie de disparition !

Certes, son cousin, le moineau domestique, plus citadin, semble être plus présent dans les grandes agglomérations mais des études récentes montrent aussi une tendance à la baisse de leur population.

Ce jeune moineau friquet a été accueilli cet été, victime d’une collision et souffrait d’une fracture à la patte. Pas de différence de traitements entre un petit oiseau et un rapace, l’équipe de soins a réussi à le soigner et a pu le relâcher sur notre site. Il trouvera ainsi de nombreuses haies et graines pour le nourrir et de nombreuses cavités s’il souhaite rester sur place.

Cet hiver, essayez de recenser à vos mangeoires la présence de moineaux friquets. Vous verrez, ils seront rares.

SI vous avez la chance d’en voir, profitez de cette occasion pour planter des arbustes de nos régions, laissez quelques herbes folles dans votre jardin et placez des nichoirs sur vos façades de maisons ou vieux arbres pour qu’ils puissent élever leurs progénitures et maintenir ainsi leur population.

IMG_3741  IMG_3743 IMGP0263 a1

Partenariat VIVARA

Attirez plus de view dans votre jardin

Action Busard Cendré
Coopération régionale
Facebook
Adhésions et Dons
Galeries photos

Archives
Nos partenaires