Soigner et relâcher les animaux sauvages en détresse

Vous l’avez remarqué : le froid est de retour. Premières petites gelées nocturnes. Normal, nous sommes en automne.

Et donc, tous nos mammifères « léthargiques » , (qui vont entamer leur phase de sommeil hivernal) sont à la recherche de nourriture et de… gîtes.

Le Hérisson s’affaire encore à trouver de la nourriture pour prendre du poids. Vous pouvez donc en voir dans vos jardins s’activer un peu plus que d’habitude. Ils sont à la recherche active de vers, insectes, limaces, qu’ils peuvent trouver sous les feuilles tombées à terre, et fruits (nombreux cette année).

Aubaine que procure cette saison avec la chute des feuilles et la constitution de ce que l’on appelle l’humus.

Rien de plus précieux pour les hérissons mais aussi pour toute la faune que ce matelas de vie. Car beaucoup de petites « bébètes » s’y cachent et vont permettre aux autres animaux d’y trouver leur nourriture.

Ces amas de feuilles vont lui permettre aussi d’y établir sa cachette pour l’hiver, à l’abri d’une haie touffue et tranquille.

Alors attention si vous entreprenez des travaux de jardinage. Les tas de végétaux (feuilles et branchages) peuvent dissimuler un gîte à hérissons !

Si vous souhaitez soutenir la population de hérissons, favorisez la plantation de haies indigènes (qui sont de souches locales : hêtres, charmilles, érables champêtres,…) et laisser des zones en herbes folles.

Ils pourront y trouver naturellement nourriture et dortoirs !

Action Busard Cendré
Facebook
Coopération régionale
Archives
Galeries photos

Adhésions et Dons
Suivez-nous


Nos partenaires