Soigner et relâcher les animaux sauvages en détresse

L’épisode de forte chaleur qui va sévir pendant quelques jours sur la région Grand Est va perturber les oiseaux qui nichent sous les toits ou les tuiles de nos maisons et bâtiments.

Et principalement, le Martinet Noir qui y établit son nid.

Une simple fissure sous un toit lui permet de s’y faufiler et d’établir à même la pierre un nid pouvant abriter 2 à 3 œufs.

Dans ces conditions, les jeunes ne peuvent supporter la chaleur étouffante des journées de canicule et cherchent à y échapper en voulant sortir du nid et…. se retrouvent à terre !

Sans plumage et armés de petites pattes griffues (qui leur servent à s’accrocher aux aspérités des murs et falaises), ils sont incapables de pouvoir s’envoler.

Le Martinet Noir malgré son apparence de petit rapace n’est qu’un passereau qui ne se nourrit que de petits insectes qu’ils capturent en vol en ouvrant largement son bec.

Fait extraordinaire : il ne se pose jamais ! Sauf pour nicher

Il passe sa vie en vol autant pour dormir, que pour se reproduire.

Il quitte notre région début Août pour migrer en Afrique (parfois jusqu’en Afrique du Sud).

Alors ce petit champion mérite que nous lui portions secours afin que ses jeunes puissent aussi rejoindre le ciel azuré.

Contactez un des 4 centres de soins de la faune sauvage de la Région Grand Est en fonction de votre localisation : https://www.csfl.fr/liens-utiles/

Pour la Lorraine, appelez nous au 09 70 57 30 30

Action Busard Cendré
Coopération régionale
Archives
Galeries photos

Adhésions et Dons
Suivez-nous


Nos partenaires