Sauver les animaux sauvages en détresse

Actualités du Centre de Sauvegarde de la Faune Lorraine

Nous avons eu l’honneur de recevoir ce jour la visite de Cloé Cirelli – Miss Lorraine 2017.

Sensibilisée par la protection des animaux et de la nature, nous lui avons fait découvrir notre quotidien ainsi que les objectifs d’un centre de sauvegarde.

Après une visite de nos infrastructures, nous avons procédé au relâcher d’un Milan Noir, récupéré blessé quelques semaines auparavant.

Nous ne savons pas si l’oiseau gardera le souvenir d’avoir pu retrouver la liberté grâce à Miss Lorraine mais toute l’équipe gardera un excellent souvenir de cette rencontre.

Nous remercions Cloé d’avoir pensé à notre structure comme action de reconnaissance car il n’est pas commun pour un centre de soins d’être ainsi mis en avant, en lumière par une personnalité.

Triste constat mais réel.

Le Busard Cendré, espèce patrimoniale de Lorraine et bio indicatrice de la santé de nos plaines, dont l’action de protection des nichées a débuté en 1977 sous l’égide de Daniel Béguin et du FIR Lorraine, se fait de plus en plus rare.

Sur notre secteur d’études du Nord Meusien mais aussi partout ailleurs en Lorraine, le nombre de couples ne cesse de diminuer d’année en année.

L’agriculture intensive, la diminution progressive de la biodiversité (rongeurs, oiseaux, insectes,…) ne permettent plus au Busard Cendré de mener à bien sa nidification et donc sa survie.

Déjà fragilisé du fait qu’il établit son nid au sol, dans des cultures céréalières, faute à la disparition des marais et autres milieux humides, la population de Busards Cendrés ne pouvait se maintenir que grâce à une action de protection de ses nids lors des moissons.

Tous ces facteurs nous font craindre le pire pour les années à venir.

Si vous souhaitez vous investir dans la protection des derniers couples ou vous rendre compte de ce triste bilan, vous pouvez contacter Ophélie, en charge du dossier Busard Cendré au CSFL, au 09 70 57 30 30 ou bien vous inscrire à des sorties organisées via le lien suivant : https://busard-cendre.assoconnect.com/page/291955-articles

Merci à R. Roger pour ses clichés

Aidez-nous !!!, VOTEZ pour nous donner les moyens d’atteindre notre objectif mutuel, … relâcher le maximum d’animaux sauvages après soins.

Notre « PROJET POUR LA PLANÈTE » permettra aux 4 Centres de Sauvegarde de la Région Grand-Est d’accroître considérablement leur efficacité.

Si nous sommes lauréats, chaque centre sera doté d’un véhicule utilitaire neuf et d’un stock de deux ans en matériel d’hygiène et de protections sanitaires…

NE TARDEZ PAS, et PARTAGEZ très largement cet appel auprès de vos parents, amis, connaissances et sur tous vos réseaux sociaux, …

MERCI d’avance, désormais tous nos espoirs reposent sur VOUS !!!!

On se bat pour la faune sauvage !

Toute activité humaine a des répercussions sur l’environnement et la faune sauvage.

Même une partie de pêche n’est pas anodine surtout quand le fil s’est coincé dans les branches et que rien n’a été entrepris pour le supprimer.

Il reste là, tendu, invisible,…

Ce pauvre Épervier d’Europe en a malheureusement croisé un sur son chemin, le blessant grièvement à l’aile.

Même triste sort pour cette Grande Aigrette.

L’Epervier a pu être soigné et a retrouvé la liberté.

La Grande Aigrette est toujours en soins.

Amis pêcheurs, pensez à ne pas laisser de tels pièges dans la nature. Faites disparaître toute trace de fil.

Merci pour la faune sauvage

Excellente nouvelle, notre « PROJET POUR LA PLANÈTE » destiné au développement de la COOPÉRATION INTER-CENTRES DE SOINS DU GRAND-EST vient d’être sélectionné par un jury national du Ministère de la transition écologique et solidaire, de l’Adème et de l’Agence Française pour la Biodiversité.

Il est désormais ÉLIGIBLE.

Porté par le GORNA, il mutualise la candidature des 4 centres de sauvegarde de la Région Grand-Est.

A la clef, pour chaque centre !!!, un véhicule utilitaire neuf et deux ans de stock en matériel d’hygiène et de protections sanitaires…

Pour découvrir l’intégralité de notre vaste projet et nous aider à le concrétiser, suivez ce lien et cliquez sur l’onglet vert « VOTER POUR », en-haut à gauche.

https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/depot-des-projets/proposals/developpement-logistique-de-la-cooperation-des-centres-de-soins-pour-la-faune-sauvage-en-region-grand-est

Ne tardez pas,  et PARTAGEZ très largement cet appel sur vos réseaux sociaux, auprès de vos amis et connaissances…

MERCI d’avance, désormais tous nos espoirs reposent sur VOUS !!!!

 

Avant de couper un arbre en cette saison, si vous repérerez une boules de branches et de feuilles sèches dans une fourche d’arbre, il peut s’agir d’un nid d’Ecureuils Roux.

Les jeunes sont nés.

Si vous observez des écureuils dans le secteur, alors la probabilité est grande que cette boule de branchages soit leur nid.

Profitez de la beauté et du spectacle d’agilité de ce petit mammifère. Et puis, reportez à l’automne prochain votre coupe 👍

Nous venons d’accueillir ces jeunes suite à l’abattage de l’arbre qui abritait leur nid.

Pour ceux et celles qui se demandent pourquoi un petit a la tête verte, c’est tout simplement pour les différencier (c’est un colorant naturel) 🙂

Et n’oubliez pas notre numéro : 09 70 57 30 30 en cas de doute ou de découverte.

 

Magasin Vert : Opération caddie … bien remplie

Vous êtes venus nombreux, très nombreux à notre rencontre ces samedi 24 Février et 17 mars au Magasin Vert de Marly (57).

Ce samedi, le coffre de notre Kangoo était une nouvelle fois entièrement rempli !

Le bilan de ces 2 journées s’élève à 2000€ de dons en nourriture, litière, lampes chauffantes,…

Merci à vous tous pour ce bel élan de générosité et merci aussi à tout le personnel du Magasin Vert de Marly qui nous a proposé cet événement

 

 

Nous venons d’enregistrer notre premier accueil de jeune lièvre. Et oui, le printemps n’est pas loin ! Ce n’est pas la bise de Moscou qui a perturbé le cycle de la nature. Les journées rallongent et c’est le déclic pour toute la faune sauvage.

Sachez qu’il est courant d’observer de jeunes lièvres isolés. C’est en quelque sorte le moyen de survie de l’espèce. On se disperse dans la végétation….

La mère n’est jamais très loin et elle s’occupe de sa progéniture.

Donc ne cherchez pas à attraper un jeune lièvre que vous pensez seul. Prenez un peu de distance et observez les environs. La mère est certainement dans les environs.

Attention aux chiens et chats qui eux seront attirés par cette boule de poils qui cherche à se camoufler dans la végétation. C’est notre première cause d’accueils au centre….

En cas de doute, appelez nous au 09 70 57 30 30

Action Busard Cendré
Coopération régionale
Archives
Galeries photos

Adhésions et Dons
Suivez-nous


Nos partenaires