Sauver les animaux sauvages en détresse

Triste constat mais réel.

Le Busard Cendré, espèce patrimoniale de Lorraine et bio indicatrice de la santé de nos plaines, dont l’action de protection des nichées a débuté en 1977 sous l’égide de Daniel Béguin et du FIR Lorraine, se fait de plus en plus rare.

Sur notre secteur d’études du Nord Meusien mais aussi partout ailleurs en Lorraine, le nombre de couples ne cesse de diminuer d’année en année.

L’agriculture intensive, la diminution progressive de la biodiversité (rongeurs, oiseaux, insectes,…) ne permettent plus au Busard Cendré de mener à bien sa nidification et donc sa survie.

Déjà fragilisé du fait qu’il établit son nid au sol, dans des cultures céréalières, faute à la disparition des marais et autres milieux humides, la population de Busards Cendrés ne pouvait se maintenir que grâce à une action de protection de ses nids lors des moissons.

Tous ces facteurs nous font craindre le pire pour les années à venir.

Si vous souhaitez vous investir dans la protection des derniers couples ou vous rendre compte de ce triste bilan, vous pouvez contacter Ophélie, en charge du dossier Busard Cendré au CSFL, au 09 70 57 30 30 ou bien vous inscrire à des sorties organisées via le lien suivant : https://busard-cendre.assoconnect.com/page/291955-articles

Merci à R. Roger pour ses clichés

Action Busard Cendré
Coopération régionale
Archives
Galeries photos

Adhésions et Dons
Suivez-nous


Nos partenaires